Alerte : l’e-cigarette affecte l’ADN

Alerte : l’e-cigarette affecte l’ADN

De ce que l’on sait ou que l’on veuille savoir : les cigarettes électroniques sont sans danger. Une vérité que de plus en plus de scientifiques tendent à réfuter et pour cause, divers dangers le concernant ont été découverts. Dernièrement, ce sont les spécialistes de l’école de médecine de l’Université de New-York qui ont découvert que l’inhalation de la vapeur influe, de manière négative, sur l’ADN.

l’e-cigarette

Le contexte de l’étude

Pour aboutir à cette conclusion, ces spécialistes ont mené une étude qui a duré trois mois. Durant ce laps de temps, ils ont obligé des souris à inhaler la vapeur diffusée par la cigarette électronique. Ils ont utilisé, pour cela, des e-liquides contenant de la nicotine.

Au bout de quelques mois, ils ont remarqué que l’ADN des souris s’est dégradé, surtout au niveau des cellules du cœur, de la vessie et des poumons. Leur capacité à restaurer l’ADN a également été endommagé.

Ces résultats ont été découverts en comparant l’état de santé des souris exposés à l’état de santé des rongeurs qui ont simplement vécu d’air pur.

Cela signifie donc que la cigarette électronique contenant de la nicotine est néfaste pour notre ADN. Elle reste toutefois moins cancérogène que la cigarette traditionnelle.