Arrêter de fumer sans grossir

Arrêter de fumer sans grossir : que faire ?

(Mis à jour le: 14 octobre 2019)

Lorsqu’un fumeur se décide à se lancer dans un sevrage tabagique, il étudie tous les points. Arrêter la consommation du tabac peut en effet mener vers une prise de poids, ce qui est une crainte pour ces personnes. Il est à noter que ce n’est pas si systématique ni irréversible. Il est d’ailleurs possible de prendre quelques précautions pour ne pas grossir lorsqu’on ne fume plus.

Pourquoi cette prise de poids suite à l’arrêt du tabac ?

Pour un fumeur, fumer une tige de cigarette lui fait brûler environ dix calories. Faites le calcul : si vous prenez une vingtaine de tiges, ça va revenir au nombre de calories que vous pourrez faire envoler pour 20 minutes de natation ou 30 minutes de marche active. Lorsque vous arrêtez le tabac, votre organisme ne brûlera pas autant de calories, ce qui peut conduire vers la prise de poids.

Une fois que vous ne fumez plus, vous aurez plus l’appétit, car vous allez retrouver petit à petit le sens du goût et de l’odorat. On recommande également à ces anciens fumeurs d’occuper les mains et la bouche en mangeant lorsqu’une envie de cigarette se présente. Dans ce cas, il peut grignoter et grossir.

Lorsqu’on parle de prise de poids ici, on ne dit pas 15 ou 20 kilos en plus, c’est l’affaire de deux à quatre kilos. D’ailleurs, votre indice de masse corporelle ne sera pas élevé, mais va revenir à la normale. Notez également qu’un tiers d’anciens fumeurs ne prennent pas un gramme après le sevrage tabagique.

Arrêter de fumer sans grossir

Revoir son alimentation

La nicotine qu’on retrouve dans la cigarette agit en tant qu’agent hyperglycémiant. Autrement dit, lorsque vous arrêtez de fumer, vous allez faire face à quelques modifications de l’appétit. Vous pourrez ressentir cette sensation de faim au cours de la journée et lorsque vous mangez, même après un plat, vous pourrez ne pas sentir la satiété. Dans le cadre de ce sevrage tabagique, vous allez aussi redécouvrir les saveurs et les odeurs, ce qui peut vous pousser à avoir envie de manger plus.

Pour ne pas grossir, il faudrait revoir son mode d’alimentation. Vous devez élaborer pour votre menu de la journée trois repas complets et une collation au moins. Intégrez à vos préparations plus de légumes pour avoir une satiété plus précoce et pour ralentir l’assimilation des autres aliments. On vous recommande de consommer ces légumes à chaque début de repas. Autorisez-vous également un peu de féculents à index glycémique bas ou modéré comme le quinoa  et une source de protéines.

Arrêter de fumer sans grossir

Avoir des collations équilibrées

Pour combler le manque, ces personnes qui se lancent dans un sevrage tabagique se jettent sur les bonbons, les chocolats, les biscuits salés et sucrés, les glaces … Ce n’est pas une très bonne solution, car vous vous exposez à une prise de poids. Il faudrait alors choisir des collations qui vont assurer une satiété durable tout au long de la journée.

Pour éviter de grossir, il est important de bien choisir ses collations, si vous comptez en prendre un le matin et un autre l’après-midi. On vous recommande de prendre des fruits ou des légumes riches en fibres. Vous pouvez aussi vous autoriser un yaourt nature ou deux biscuits secs.

Pour mieux résister cette envie de fumer, prenez des substituts nicotiniques à mâcher. Privilégiez ceux qui ne contiennent pas du sucre.

Pratiquer à une activité physique

La nicotine agit sur les graisses en freinant leur stockage. Lorsque vous arrêtez de fumer, le métabolisme des graisses va revenir à la normale, ce qui fait que vous n’allez plus pouvoir brûler des calories sans effort et vous allez en stocker plus. Résultat : même si vous ne changez pas la portion de votre repas, vous aurez tendance à grossir.

Pour éviter cette prise pondérale, un peu de sport ne vous fera pas de mal. Cette activité physique tombe à point dans le cadre du sevrage tabagique et une demi-heure de natation ne fera qu’améliorer votre état de santé.

Pour certains anciens fumeurs, cette prise de poids va plus s’expliquer par les graisses abdominales. En effet, comme la nicotine ne va plus agir en stimulant les intestins, l’organisme peut faire un stockage adipeux abdominal qui va majorer le tour de taille. Dans ce cas, il faudrait choisir des exercices qui vont travailler sur l’élimination de ces graisses abdominales.

Arrêter de fumer sans grossir

Se mettre à cuisiner

La plupart des grands fumeurs perdent le goût et l’odorat. Pour que vous ne tombiez pas dans le piège des sucreries et des autres fringales, on vous recommande à cuisiner. Pour les légumes par exemple, vous pourrez les préparer en crudités pour qu’ils puissent conserver leurs nutriments et avec une bonne vinaigrette, vous ravirez vos papilles. Pour les pâtes et les céréales qui sont indiquées avec un index glycémique modéré, ces produits ne le sont que si vous les préparer en aldente. Pour les autres aliments, on vous conseille la cuisson basse température, ce qui limite la prise de poids.

Toujours dans cette optique de ne pas grossir pendant le sevrage tabagique, pensez à limiter la quantité de sucre, de sel et des matières grasses que vous mettez dans vos préparations. On vous  recommande d’ajouter quelques épices et condiments qui vont vous aider à stabiliser votre poids.

Boire de l’eau

Lorsqu’on veut prendre du poids, on nous recommande en dehors des repas de boire de l’eau. Cette dernière va agir en tant que coupe-faim. Elle favorise également la satiété, limite la constipation et contribue à l’élimination des toxines.

Si vous pouvez vous le permettre, prenez des boissons chaudes non sucrées comme une infusion parfumée. Pour ceux qui ont du mal à avaler du thé nature, il est possible de mettre dans sa tasse une cuillère à café de miel. Lors d’un dîner, si vous tenez à vous faire plaisir, accordez-vous un verre de vin rouge ou de vin blanc sec. Évitez le café et les boissons alcoolisées. Ces derniers appellent la cigarette, ce qui n’est pas votre but.