La différence entre inhalation directe et indirecte

que choisir entre l'inhalation directe et l'inhalation indirecte

Quand on commence en vapotage, même si on a à notre actif des années de tabac, on peut parfois se perdre entre l’inhalation directe et l’inhalation indirecte. On ne sait pas quel mode de tirage adopter et surtout lequel convient plus à ses besoins. Pour que cette expérience de vapotage soit meilleure, nous allons vous aider à choisir le mode de tirage qui vous convient le mieux tout en vous expliquant la différence entre l’inhalation directe et indirecte.

inhalation directe ou indirecte ?

L’inhalation indirecte

Si vous êtes ancien fumeur, vous devez sûrement connaître l’inhalation indirecte qu’on désigne aussi par Mouth To Lung ou MTL. C’est une technique quasi-instinctive, car quand la fumée passe dans le filtre, il faut faire une forte dépression.

Pour faire simple, ce mode de tirage consiste à aspirer de la fumée en la faisant stagner quelques secondes dans la bouche avant de l’envoyer dans les poumons. De ce mode de tirage, il y a quelques variantes. Il y a par exemple les fumeurs qui conservent la fumée plus longtemps dans la bouche pour faire des ronds de fumée qu’ils appellent le trick. On parle aussi d’inhalation indirecte quand on n’inhale pas la fumée à l’allumage.

Ce mode de tirage est adopté par la plupart des vapoteurs qu’il soit débutant ou expérimenté. Si vous passez de la cigarette à tabac à la cigarette électronique, l’inhalation indirecte est le mode de tirage conseillé. Même si elle est recommandée aux vapoteurs débutants, son adoption demande quand même un matériel adapté.

A découvrir également – Eviter le goût de brûlé ou le dry hit avec sa cigarette électronique

Le matériel pour le vapotage en inhalation indirecte

Si vous êtes convaincu que c’est le mode de vapotage qui vous convient, il faudra adopter un matériel correspondant pour que l’expérience soit optimale. Ce mode de tirage demande :

  • Une batterie de faible puissance: pour le vapotage en inhalation indirecte, une cigarette électronique avec une batterie ayant une puissance entre 10 et 30 W fera l’affaire. Vous aurez ainsi une vapeur tiède qui ne vous repoussera pas pour cette première expérience de vapotage.
  • Un petit clearomiseur avec une résistance supérieure à 1 ohm : il faut comprendre qu’une résistance affichant une valeur inférieure à 1 ohm fonctionne à forte puissance et une résistance faisant plus de 1 ohm tourne à faible puissance. Ceci dit que pour une inhalation indirecte, il faut un petit clearomiseur avec une résistance supérieure à 1 ohm, car on a une batterie de faible puissance. A l’utilisation, vous pouvez fermer ou laisser légèrement ouvert les airflows sur le clearomiseur.
  • Un drip tip au profil long et fin : si vous n’avez pas encore fait l’acquisition de votre cigarette électronique, on vous conseille de prendre un modèle long et fin. Ce dernier permet une meilleure restitution des saveurs de l’e-liquide, ce qui est tout de même important quand on débute en vapotage.

Dossier – Cigarette électronique qui explose, comment l’éviter ?

Bien choisir l’e-liquide pour l’inhalation indirecte

Toujours dans l’optique d’optimiser l’expérience de vapotage, il faut choisir un e-liquide adapté au matériel de vape. Pour le mode de tirage en inhalation indirecte, il serait plus judicieux de se tourner vers les solutions avec une teneur supérieure ou égale à 50% en propylène glycol. Il est à rappeler que le propylène glycol rend l’e-liquide plus fluide et offre une meilleure restitution des arômes ainsi qu’un hit plus prononcé.

la différence entre l'inhalation indirecte et directe

Les e-liquides aux sels de nicotine sont également adaptés à la vape en inhalation indirecte. Ils permettent une absorption de nicotine plus rapide, ce qui calmera vos envies de fumeur sans pour autant surconsommer la solution. Certains vapoteurs sont quand même réticents par rapport à ces e-liquides aux sels de nicotine, car le hit qu’il procure est plus doux. Ceci est quand même intéressant pour un petit fumeur.

Pour un grand fumeur, il est conseillé de choisir un e-liquide avec un taux de nicotine plus élevée, car en inhalation indirecte et avec un e-liquide classique, la nicotine prendra plus de temps à arriver dans le sang. Il faudra aussi se laisser le temps de s’habituer, car on aura moins de vapeur.

Lire aussi – Astuces pour trouver des e-liquides moins chers

L’inhalation directe

Appelée aussi Direct Lung, l’inhalation directe consiste en l’aspiration de la vapeur directement vers les poumons. Pour ce mode de tirage, on ne garde pas la vapeur dans la bouche. Si certains fumeurs font une inhalation directe avec une cigarette classique, ils peuvent se perdre avec une cigarette électronique. Avant de choisir ce mode de tirage pour son matériel de vape, il faut d’abord se familiariser avec le matériel et l’univers de vape lui-même. Ceci dit que l’inhalation directe est plus réservée aux vapoteurs expérimentés.

Les fumeurs de chicha connaissent bien ce mode de tirage. Certains vapoteurs sont satisfaits de ce mode de tirage par le fait qu’il offre une grande quantité de vapeur. Cette dernière reste chaude tant bien à l’inspiration qu’à l’expiration. Cependant, il faut comprendre que si vous choisissez l’inhalation directe, vous allez mettre en second plan la saveur des e-liquides.

Dossier – E-cigarette : les bonnes manières à adopter en public

Le matériel convenant à l’inhalation directe

Comme pour l’inhalation indirecte, il faut un matériel adapté pour l’inhalation directe. Pour ce dernier, il faut une cigarette électronique avec :

  • Une batterie ayant une grande plage de puissance,
  • Un clearomiseur subohm qui est doté d’une résistance affichant une valeur inférieure à 1 ohm et qui a des airflows à grande ouverture.

Privilégiez également un matériel de vape large et court pour l’inhalation directe qui va suivre la grande production de vapeur et la conservation de la chaleur pour la vapeur lors de l’inhalation.

Ceci pourrait également vous intéresser – Recycler une cigarette électronique : les bons gestes à connaître

l'inhalation indirecte et directe

Bien choisir l’e-liquide pour l’inhalation directe

Vous avez compris que pour ce mode de tirage, on va aller dans le sens opposé de l’inhalation indirecte. Ceci dit que pour le choix de l’e-liquide, on va privilégier celui qui a une teneur élevée en glycérine végétale. Ce dernier va assurer la production en grande quantité de la vapeur et l’épaississement de la solution. Il faudra également réajuster le taux de nicotine, car le matériel que vous avez pour l’inhalation directe demande un taux de nicotine moins élevé. Si vous choisissez le mode de tirage en inhalation directe, vous devez vous préparer pour ce qui est de la consommation d’e-liquide, car comme la vapeur produite est plus importante, vous allez consommer plus d’e-liquide.

A lire également – Comment fabriquer son e-liquide à la maison ?

Related posts

Leave a Comment