Le tabac et l’allaitement maternel

Le tabac et l’allaitement maternel

Si vous avez fumé pendant votre grossesse et que vous n’avez pas eu de complication à l’arrivée du bébé, c’est que vous êtes bien chanceuse. Avec la présence du bébé, ce sujet de votre arrêt du tabac peut revenir sur la table, surtout si vous allaitez. Est-ce que vous pouvez fumer pendant cette période d’allaitement ? Est-ce que le tabac ne va pas impacter sur la qualité du lait maternel ? Nous allons vous éclairer sur ce duo « tabac et allaitement maternel » dans ce dossier.

Peut-on fumer en période d’allaitement ?

C’est la principale question que se posent les mamans fumeuses. Pendant votre grossesse, les professionnels de la santé vous ont déjà prévenu sur les effets de la cigarette sur la santé et aujourd’hui, vous ne devez plus être une grande fumeuse. A l’arrivée du bébé, vous pouvez vous autoriser une ou deux tiges. Jusqu’à ce jour, il n’y a pas eu de recherches qui ont prouvé que le tabac représente un important « danger » pou l’allaitement maternel. Cependant, vous devez rester dans une consommation modérée. La cigarette ne va pas changer les qualités nutritionnelles de votre lait, ce qui fait que votre bébé pourra se développer et grandir comme les autres enfants. Cependant, il faudra prendre quelques précautions.

La nicotine passe dans le lait maternel

Oui, la nicotine peut aussi passer dans le lait maternel et en fonction de votre consommation de cigarettes, sa teneur peut être plus ou moins importante. Cette substance peut affecter la qualité des tétés. Autrement dit, elle va réduire la quantité de prolactine, l’hormone qui est à l’origine de la production de lait. C’est ce qui explique les mamans fumeuses n’ont pas beaucoup de lait. Ceci peut entraîner le sevrage plus tôt des enfants de ces mères. Les professionnels de la santé ont également remarqué que les enfants des mères fumeuses ne prennent pas beaucoup de poids. Ceci s’explique par le fait que le lait de la mère s’écoule plus lentement. La nicotine en est aussi à l’origine, car elle peut perturber le réflexe d’éjection.

Il est vrai que le lait maternel n’a pas vraiment de goût, mais la saveur d’un lait renfermant de la nicotine n’aura pas la même saveur que le lait sans trace de nicotine. Si vous vous inquiétez par rapport à cet allaitement à l’arrivée de votre bébé : rassurez-vous, car il a été plus ou moins habitué au tabac pendant la grossesse et lorsqu’il va têter, il ne va pas faire son capricieux. Cependant, si vous n’avez pas fumé pendant votre grossesse, vous allez avoir quelques complications à l’allaitement si vous reprenez la cigarette. Le bébé ne reconnaîtra pas ce parfum et ce goût, ce qui va le perturber.

Lire aussi – E-cig : Vapoter pendant la grossesse est-il dangereux ?

Bien combiner l’allaitement et le tabac

Même si vous n’avez pas rencontré de grandes complications pendant les premiers jours d’allaitement, il faudra comprendre que le tabac n’est pas sans effet sur votre enfant. Sachez qu’il se nourrit du lait et ce dernier renferme de la nicotine. Les conséquences ne vont pas apparaître dans l’immédiat et varient en fonction de la teneur que le bébé a absorbée. Pour que votre enfant ingère le moins possible de nicotine, vous ne pouvez plus vous permettre de fumer quand vous voulez. Vous devez vous arranger à fumer au moins deux heures avant d’allaiter. C’est le temps nécessaire pour que le taux de nicotine baisse, mais ceci ne dit pas que votre lait ne contiendra pas de nicotine. L’organisme a besoin de huit heures pour faire disparaître la nicotine dans le sang. Il faudra également penser à limiter le nombre de cigarettes que vous consommez. Le risque avec dix ou quinze cigarettes est l’intoxication de votre enfant. Si vous avez déjà commencé votre sevrage tabagique, vous devez poursuivre vos efforts pour le bien-être de votre bébé et le vôtre.

Les problèmes de santé pour un enfant d’une mère fumeuse

Le duo « allaitement et tabac » est vraiment néfaste pour le bébé. Les enfants des mères fumeuses peuvent avoir un rythme cardiaque plus rapide et sont souvent plus agités. Ils sont également plus exposés aux diarrhées, aux coliques, aux vomissements et aux somnolences. Il ne faut pas non plus fermer les yeux par rapport au tabagisme auquel est exposé l’enfant. C’est d’ailleurs cette fumée de tabac qui est plus dangereuse pour le bébé que la nicotine dans le lait maternel. Ce tabagisme passif augmente considérablement le risque de maladies ORL et au pire des cas, il peut conduire vers la mort subite du tout petit. Si vous devez fumer, pensez à sortir de la maison ou si vous devez fumer à l’intérieur, aérez régulièrement la pièce. Ne fumez jamais en présence de votre bébé.

A lire aussi :

Arrêter le tabac : la meilleure solution

Si vous avez tenté d’arrêter le tabac pendant votre grossesse, mais que vous n’avez pas réussi, la présence de votre bébé peut vous motiver. Lancez-vous donc dans le sevrage : vous n’avez rien à perdre et pensez à la santé et au bien-être de votre enfant. Il est tout à fait compréhensible que cette période post-accouchement n’est pas des plus faciles, surtout si c’est votre premier bébé, mais vous ne devez pas baisser les bras. Le manque de nicotine peut se faire sentir, mais n’arrêtez pas d’un seul coup.

Pour ce sevrage tabagique, les substituts nicotiniques peuvent vous être d’une grande aide. Sur le marché, cette collection est bien garnie, mais choisissez celui qui vous convient le mieux. D’ailleurs, vous pouvez demander l’avis d’un médecin tabacologue. Vous pouvez par exemple réduire le nombre de cigarettes que vous prenez et prendre une gomme à mâcher lorsque l’envie de fumer se présente. N’oubliez pas toutefois que vous prenez là un substitut nicotinique, ce qui fait que la nicotine va quand même se répandre dans l’organisme. Ceci dit que vous ne pouvez pas le prendre avant la tétée. Si vous avez choisi le patch nicotinique, retirez-le la nuit pour que cette substance nocive n’arrive pas jusque dans le lait maternel. Pour réussir ce sevrage, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels.

 

 

Related posts

Leave a Comment