Quel impact du tabac sur votre visage 

Quel impact du tabac sur votre visage ?

(Mis à jour le: 7 août 2019)

La cigarette est un produit toxique pour la santé, cela est désormais dans la conscience de toutes les femmes et de tous les femmes. Pourtant, il n’est pas facile de s’arrêter de fumer. La dépendance à la nicotine et le geste du fumeur avec sa cigarette sont deux éléments qui freinent les fumeurs. Et pourtant, arrêter de fumer améliorerait considérablement votre santé : par exemple vous retrouveriez un meilleur souffle et vous diminueriez vos chances d’avoir un cancer du poumon ou de la gorge. Il existe un autre effet négatif sur la consommation de cigarettes à long terme : l’impact sur votre visage. Comme nous allons le voir désormais, la cigarette a des conséquence directe sur l’apparence de votre visage. Tour d’horizon sur ce qui va se passer pour votre visage pendant la durée de votre vie de fumeur

Six conséquences négatives du tabac sur votre visage

tabac sur votre visage 

Vieillissement prématuré de la peau

Première conséquence de la cigarette, et non des moindres, le vieillissement prématuré de la peau : rides, pattes d’oie… Les «lignes de fumeur» sont les rides verticales autour de la bouche qui viennent de pincer les lèvres pour dessiner une cigarette, encore et encore. Les pattes d’oie sont un type courant de rides qui se développent sur les bords extérieurs des yeux. Pour les fumeurs, ces dommages commencent généralement beaucoup plus tôt que pour les autres personnes, qui ont la patte d’oie à mesure qu’elles vieillissent.
De plus, les dommages causés par le collagène et l’élastine sont un facteur important du vieillissement prématuré de la peau, mais la constriction vasculaire provoquée par le tabagisme joue également un rôle. Les vaisseaux sanguins restreints empêchent le flux sanguin et l’oxygène d’atteindre les cellules de la peau, favorisant ainsi le vieillissement de la peau.

Une coloration de la peau gris / jaune

La couleur de la peau des fumeurs peut être inégale et sa couleur initiale peut même disparaître, tendant vers un ton orange ou gris. Le manque d’oxygène dans les cellules de la peau joue sans aucun doute une partie de la raison pour laquelle cela se produit, avec les effets négatifs de nombreuses autres substances chimiques présentes dans le tabac. La fumée de cigarette contient plus de 7 000 produits chimiques, dont 250 toxiques et 70 cancérigènes.
Des années passées à tenir des cigarettes entre les mêmes doigts peuvent provoquer un jaunissement de la peau dû à la nicotine et à d’autres toxines présentes dans les cigarettes, communément appelé goudron. Il est presque impossible d’éliminer ce type de taches avec de l’eau et du savon. Le seul moyen de s’en débarrasser réellement est d’éviter de tenir des cigarettes (et donc arrêtez de fumer !).

Une moins bonne cicatrisation des plaies

arrêter de fumer

La constriction vasculaire provoquée par les toxines contenues dans la fumée de cigarette a un effet négatif sur la cicatrisation des plaies. Le manque de circulation sanguine ralentit la capacité du corps à se réparer. La plupart des médecins recommandent fortement, voire imposent aux patients fumeurs d’arrêter de fumer avant une intervention chirurgicale en raison de l’effet des toxines de la cigarette sur la guérison.
Le tabagisme augmente également le risque d’infection de la plaie, d’échec de la greffe de peau, de mort des tissus et de formation de caillots sanguins. Les cicatrices tendent également à être plus prononcées, et il est prouvé que le tabagisme peut augmenter le risque de vergetures, qui sont également une forme de cicatrisation généralement causée par un gain de poids rapide.

Une augmentation du risque de psoriasis

Le psoriasis est une maladie de la peau qui provoque des plaques rouges et squameuses qui démangent. Le stress peut être la cause, mais fumer est aussi un facteur de risque. Les médecins pensent que le lien entre la maladie et le tabagisme pourrait être la nicotine dans les cigarettes. La nicotine affecte le système immunitaire, l’inflammation de la peau et la croissance des cellules cutanées, facteurs qui peuvent tous contribuer au développement du psoriasis. Fumer double presque le risque de développer un psoriasis, le risque augmentant en fonction du nombre de cigarettes fumées.
Les femmes qui fument 20 cigarettes ou plus par jour sont deux fois et demie plus susceptibles de contracter le psoriasis que les non-fumeurs. Pour les hommes, le risque est un peu plus d’une fois et demie celui des non-fumeurs. Les fumeurs sont plus sujets à une forme de psoriasis appelée « pustulose palmoplantaire ». Les spéculations sur les techniques d’adaptation au stress utilisées par les fumeurs (cigarettes) pourraient accroître le risque de développer un psoriasis.

Une probabilité plus importante de développer un cancer de la peau

effets du tabac sur la peau

Si vous fumez, vos risques de développer un carcinome épidermoïde (SCC), dont les probabilités d’apparition peuvent être jusqu’à 50% plus élevés que si vous ne fumiez pas. La SCC est la deuxième forme de cancer de la peau la plus répandue et apparaît souvent sur les lèvres des fumeurs.
Les chercheurs soupçonnent que le risque accru provient d’un système immunitaire affaibli en raison des toxines contenues dans la fumée de cigarette. En revanche, le tabagisme n’est pas un facteur de risque connu de la forme la plus courante de cancer de la peau, le carcinome basocellulaire.

Une solution simple pour y remédier : arrêter de fumer !

Quelles améliorations de votre épiderme pouvez-vous espérer apprécier une fois que vous aurez cessé de fumer? Bien que les rides qui se sont développées ne disparaissent pas entièrement, le retour du flux sanguin normal vers les cellules de la peau apportera l’oxygène et les nutriments là où elles doivent aller et votre peau redeviendra saine.

La production de collagène et d’élastine y contribuera également, car les toxines contenues dans les cigarettes ne les gênent plus. Les taches de goudron disparaîtront aussi avec le temps. Votre risque de problèmes de santé pouvant avoir un impact sur la peau sera également réduit une fois que vous aurez arrêté de fumer.

Nous espérons vous avoir motivé à prendre la décision d’arrêter de fumer : cette décision demande des efforts certains mais votre santé le vaut bien !