Cigarette électronique bientôt taxée aux Etats-Unis

(Mis à jour le: 30 décembre 2018)

La question de la législation de la cigarette électronique remue actuellement la planète autant que celle de sa nocivité. Autant les recherches scientifiques se font de plus en plus nombreuses pour mieux cerner le produit, autant les réglementations se mettent en place dans les pays du monde. S’il est établi que la clope électronique est bien moins nocive que la cigarette traditionnelle et qu’elle aide au sevrage de celle-ci, son innocuité n’est pas pour autant confirmée et les appréhensions sont de plus en plus intenses.

Minnesotta renfloue ses caisses avec les taxes

Face aux dangers éventuels dénoncés ici et là et pour les prévenir, les Etats-Unis entendent prendre les taureaux par les cornes et mettre en place des mesures d’encadrement sévères. Nombreux sont les Etats américains qui souhaitent allouer des taxes à la cigarette électronique, à l’instar du Minnesota qui n’a pas hésité une seule seconde.

Pour le Minnesotta en effet, l’e-cig est classée comme un produit du tabac et qu’il est par conséquent normal qu’elle soit assujettie à la même taxation. Le département financier de cet Etat s’attend d’ailleurs à ce que cette industrie renfloue les caisses de l’Etat de quelques 1,150 milliards de dollars d’ici l’année prochaine. Une raison suffisante pour maintenir ces taxes et attirer les autres Etats dans la même voie.

New Jersey et Washington à la charge

L’Etat du New Jersey projette ainsi d’imposer la cigarette électronique et les e-liquides pour les mêmes raisons et ces taxes devraient déjà faire partie du projet de budget 2015 présenté par le gouverneur Chris Christie. Pour les militants contre la cigarette électronique, une telle décision est la bienvenue car elle devrait nettement faire diminuer l’attrait que le produit a sur les jeunes.

Les fabricants quant à eux se récrient et avancent que la taxation des e-cigs va probablement léser les commerçants et surtout, décourager les fumeurs qui souhaitent s’y  mettre pour abandonner le tabac. Mais les balles se renvoient et pour le politicien Dan Benson, le but est de ne pas laisser croire aux gens que la cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique et qu’il est « bien » de la fumer. Ce qui est le cas, soit dit en passant, du moins pour la première partie de son argument.

Ainsi, Washington et d’autres Etats pensent suivre la vague très bientôt en proposant une taxation allant jusqu’à 95 % de la cigarette électronique qui sera réglementée comme un substitut de la cigarette au tabac.