e-liquide

Cigarette électronique : e-liquide à l’origine d’empoisonnement

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 3 avril 2014)

L’e-cigarette est sans nul doute une révolution dans le secteur de la cigarette en général. Elle a permis de diminuer considérablement le tabagisme grâce à l’attirance qu’elle suscite de plus en plus chez les fumeurs qui délaissent ainsi la cigarette traditionnelle. Des milliers, voire des millions de maladies et de décès liés au tabac sont ainsi évités et ces chiffres sont des raisons suffisantes pour soutenir l’e-cig.

Le mystère de l’e-liquide

Le seul souci, c’est que la cigarette électronique est apparue encore trop récemment pour qu’on puisse déterminer avec exactitude ses méfaits, s’il y en a, dans le long terme. Reconnue pour être beaucoup moins nocive que la cigarette classique, elle suscite certes un engouement de grande envergure dans le monde entier, mais les appréhensions à son égard vont aussi croissant.

Les craintes se situent essentiellement autour du e-liquide contenu dans les cigarettes. Des flacons de recharge contenant ces liquides sont vendus par millions et pourtant, ils présentent un certain danger pour les  vapoteurs et leur entourage.

Grand risque d’intoxication

Aux Etats-Unis, des cas d’accidents liés à ces liquides sont croissants, un décès a même été enregistré ainsi qu’un suicide par injection de nicotine. Les cas reportés sont certes de moindre gravité mais ils méritent tout de même que l’on s’y attarde du fait du mystère qui règne encore autour de ce produit. Les plus grands risques proviennent de l’inhalation ou de la projection dans les yeux de ces liquides quand on ouvre les fioles. Des milliers d’appels téléphoniques sont enregistrés tous les jours aux Etats-Unis comme en France, provenant de vapoteurs paniqués ou de leur entourage qui ont accidentellement inhalé ou reçu une projection d’e-liquide.

Aux Etats-Unis, des centres anti-poisons ont recensé environ 1400 cas d’empoisonnement en 2013, un chiffre qui est en passe d’augmenter considérablement vu que depuis le début de cette année, il est déjà arrivé à plus de 600. En France, 50 jeunes adultes de moins de 40 ans appellent chaque jour pour les mêmes raisons.

Parmi les symptômes enregistrés dans ces empoisonnements, on a noté les vomissements ou les nausées, causés essentiellement par l’ingestion du produit. Ce sont les enfants qui en sont le plus victimes, étant naturellement attirés par la forme et la couleur attrayante de la fiole. L’attention est ainsi attirée sur la nécessité de mettre les flacons d’e-liquide hors de la portée des enfants, à l’instar des médicaments.

Nécessité d’une réglementation rigoureuse

Tous ces faits confortent les divers organismes dans leur appel à la vigilance vis-à-vis de la cigarette électronique. Selon l’ANSM (Agence nationale de la sécurité des médicaments), même si la nicotine est en quantité minime dans l’e-liquide (2 % maximum), elle représente un danger lors d’une exposition orale ou cutanée, particulièrement chez les enfants.

L’ingestion d’un flacon de 24 mg par un enfant peut entrainer une intoxication grave, voire le décès. Les recherches sur la réglementation de la cigarette électronique connaissent actuellement de grandes avancées pour essayer de comprendre et d’éliminer tous ces problèmes.

Étiquettes: