La cigarette électronique : source de litige entre deux grandes marques

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 2 mai 2014)

La cigarette électronique est désormais connue à travers le monde et bon nombre de consommateurs l’utilisent déjà. Même si ses règlementations ont déjà posé la polémique, elle n’a jamais été considérée comme un produit à problème et pourtant, elle est au coeur d’un litige juridique entre deux marques fabricantes.

Les deux marques en question, Victory Electronic Cigarettes et NJOY s’affrontent en justice pour une histoire de reproduction frauduleuse. La victime, NJOY a alors porté plainte auprès du tribunal du district d’Arizona contre celle qu’elle considère avoir réalisée volontairement la fraude. Selon NJOY, Victory Electronic a sciemment copié l’habillage de ses produits alors qu’elle a pris soin de le breveter. Du coup, NJOY l’accuse aussi d’avoir copié son brevet.

Rappelons que Victory Electronic Cigarettes est implantée au Nevada tandis que NJOY règne en maître au Delaware, Arizona.

La société NJOY

NJOY.inc est une entreprise d’envergure dans l’Etat du Delaware. Elle est, dans son pays, la première à s’être focalisée dans la cigarette électronique et ses produits sont connus pour leur grande qualité. Toutefois, il n’y a pas que ses produits qui ont attiré l’attention, mais la société soutient également le vapotage responsable et a ainsi intégré le comité consultatif de fabricants qui interdit la vente de ces dispositifs aux mineurs.

Grâce à son professionalisme et sa stratégie de marque, NJOY dispose aujourd’hui de 80 000 points de vente dans toute l’Arizona et ses produits sont aussi présents en territoire européen. Ajouté à cela son e-shop, il n’est pas surprenant si elle tient autant au respect de sa marque et de ses produits.

NJOY a également une gamme très variée et quelques unes de ses e-cigarettes sont jetables au lieu d’être rechargeables. Néanmoins, les produits rechargeables y sont vendus en grande quantité. Il faut noter que chez NJOY, le liquide cigarette électronique contient toujours de la nicotine, mais d’autres en contiennent moins et certains plus. Quel que soit le modèle choisi, ses dispositifs ne produisent ni fumée secondaire nocive ni odeur de tabac.

En attendant les résultats du tribunal, NJOY reste confiante de remporter gain de cause. Affaire à suivre…