Interdiction de vapoter dans les lieux publics.

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 12 mai 2014)

Le marché de la e-cigarette attend d’être règlementé par l’Etat depuis un an déjà en ce qui concerne l’interdiction de consommer cette cigarette moderne dans les lieux qui ne sont pas privés. Cet été, le gouvernement a l’intention de présenter un projet de loi qui pourrait cependant s’avérer moins rigide que ce qu’on a imaginé.

Les vapoteurs ne pourront plus fumer dans les lieux publics ?

Lors d’une interview donnée à BFMTV, la Ministre de la santé a lâché une nouvelle dans laquelle elle redit qu’elle a l’intention d’encadrer l’utilisation de la e-cigarette comme dans la ville de New York. L’année dernière, Marisol Touraine avait déjà exprimé son souhait mais jusqu’à présent elle n’est pas encore passée à l’acte. Cette foi-ci, elle confirme qu’une première partie du projet de loi serait dévoilée et exigerait la non-consommation de la cigarette électronique dans les lieux publics.

Cependant, cette censure pourrait avoir une limite, à la grande joie des vapoteurs. Marisol Touraine a en fait noté qu’elle ciblait surtout par cette proscription les endroits où il y a une forte fréquentation, spécialement ceux où les enfants sont présents. Il y aurait donc des espaces non interdits comme par exemple les parcs qui sont, par ailleurs, des endroits très aérés. Toutefois, la ministre de la santé a annoncé qu’elle veut que la prise de décision qui touche la cigarette électronique soit plus aisée et qu’elle soit possible à une échelle locale. Un maire pourrait par exemple empêcher les gens de vapoter dans des places spécifiques de son arrondissement.

L’avis de Marisol Touraine sur la e-cigarette

Au commencement, la ministre était plutôt peu favorable à la consommation de la cigarette électronique. Mais le fait d’avoir opté pour une loi qui est plus ou moins souple et qui est fort apprécié par le public montre qu’elle n’est plus réfractaire à ce dérivé du tabac. Elle affirme même qu’il est préférable de vapoter que de fumer malgré la peur que les jeunes usent la cigarette électronique pour après prendre la direction qui mène vers le tabac.

Mais attention, si Marisol Touraine n’a pas un point de vue rigide quant à la e-cigarette, elle pense autrement s’il s’agit du tabagisme. Par conséquent, la ministre déclare qu’elle veut renforcer la prévention afin de remettre à plus tard -ou mieux éviter- le tabagisme, spécialement avec les publicités plus « trash » (selon son explication). Tout cela pour persuader les jeunes que le tabac est dangereux pour la santé. Sinon, elle déclare être « pour » l’augmentation du prix des cigarettes.