La Chine prend des mesures quant à la cigarette

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 5 mai 2014)

le-drapeau-chinoisAujourd’hui, la Chine affiche le plus grand nombre de fumeurs au monde avec un total de plus de 300 millions d’adeptes au niveau local et 750 millions de personnes exposées au tabagisme passif. Afin de réduire ces chiffres, le pays prend enfin des mesures sur la consommation de cigarette dans les milieux scolaires désormais interdite depuis mercredi. C’est le ministère de l’Education qui en a pris l’initiative en s’adressant aux établissements du primaire, du secondaire, des maternelles et des écoles professionnelles du secondaire.

Le ministère n’y va pas de main morte quant à réaliser son projet puisqu’il exige, en plus, l’interdiction d’aménager des espaces spéciaux pour fumer ainsi que toute relation professionnelle avec des marques de cigarettes comme l’affichage de leurs publicités ou encore l’accès à leurs sponsorings. La cigarette, liquide cigarette électronique et recharge cigarette électronique seront aussi bannis des espaces de vente de ces établissements.

Quant aux instituts d’enseignement supérieur, la circulaire est également en vigueur mais, des espaces pour fumeurs peuvent y être installés.

Afin de faire respecter cette directive, le ministère conseille l’élection de superviseurs parmi les élèves, responsables de l’évaluation du respect ou non de la circulaire en question.

En étant le plus grand consommateur de tabac à l’échelle mondiale, la Chine a voulu entreprendre sa première réduction en 2003 en ayant signé la Convention-cadre de l’organisation mondiale de la santé sur le contrôle du tabac mais, le projet n’a pas abouti. Le pays étant toujours le leader mondial dans la production de cigarettes, le marché a apporté un profit de 956 milliards de taxes et de profits en 2013. Aujourd’hui, la réduction du taux de fumeurs chinois fait partie des priorités du gouvernement d’ici 2015, un effort qui se fait déjà ressentir dans certaines villes du pays où l’interdiction de fumer en lieu public est déjà respectée.