Le nombre de fumeurs atteint un milliard

(Mis à jour le: 30 décembre 2018)

MarlboroAujourd’hui, avec un nombre total de sept milliards de personnes environ, notre planète terre bien aimée en compte un milliard de fumeurs avec  les femmes, les nourrissons et les personnes invalides.

Une étude sur la consommation tabagique des habitants de 187 pays a été réalisée par l’université de l’Etat de Washington pour démontrer au sortir que le nombre de fumeurs s’est accru dangereusement depuis les 30 dernières années et cela n’est pas près de changer puisque cette hausse sera encore décuplée d’ici 2040. En effet, entre 1980 et 2012, on remarque une augmentation du nombre de fumeurs de plus de 250 millions de personnes, soit un nombre total de 968 millions en fin d’étude et pendant les 25 prochaines années, la hausse atteindra, selon les prévisions, environ 500 millions .

Or, plusieurs pays ont affiché une diminution importante du taux de tabagisme sur leur territoire pendant la même période d’étude, à savoir le Canada, l’Islande, le Mexique ou encore la Norvège dont la proportion s’est réduite de 50 %.

Malgré ces quelques exceptions, le point de vue général a fait remarquer que la hausse du taux de tabagisme à l’échelle mondiale est surtout influencée par les fumeurs  plus que par les fumeuses. Effectivement, si les femmes n’affichent qu’une hausse de 7 % au niveau international, les hommes, eux en subissent 41 %.

Mais quelles sont véritablement les causes de cette hausse fulgurante du nombre de fumeurs sur terre ?

Premièrement, l’accroissement démographique tient une place importante dans cette évolution puisqu’en 30 ans, le nombre de personnes sur terre a augmenté de plus de 2,6 milliards.

Ensuite, vient la vulgarisation de la cigarette dans les pays où elle était, auparavant réduite à la consommation de luxe par les habitants. Depuis 1998, les pays comme la Chine, le Bangladesh ou encore la Russie et essentiellement les pays en développement abritent 70 % des fumeurs au niveau mondial alors que les pays riches n’en sont qu’à 34 %. Ceci se précise encore plus avec les nouvelles lois qui régissent aujourd’hui la consommation de cigarettes dans les pays industrialisés comme celles qui concernent la cigarette électronique, des lois qui n’existent pas dans les autres pays provoquant une situation qui tend à faire évoluer le marché du tabac.

Dans ces pays-là, tout a été entrepris pour faire vendre la cigarette en grande quantité et à tout le monde depuis les plus jeunes. Il faut savoir qu’en Indonésie, les plus jeunes fumeurs sont tout juste âgés de quatre ans, une situation qui se fait largement ressentir au niveau mondial puisque un  enfant sur cinq fume déjà avant ses 16 ans. Rajouté à cela, les tiges de cigarette, le liquide cigarette électronique n’y étant pas encore commercialisé, se vendent à l’unité ou sont souvent gratuites afin d’inciter les jeunes à leur consommation précoce. Les chiffres de l’OMS sont donc sans appel en affirmant que le nombre de fumeurs issus de l’Afrique atteindrait les 200 millions d’ici 15 ans et triplerait donc. Il ne saurait en être autrement sans des mesures immédiates puisque la Russie en compte déjà 51 % de sa population, l’Indonésie, 57 et l’Arménie 52 %.

Le taux à l’échelle internationale est encore alourdi par les fumeurs passifs qui comptent aujourd’hui plus de 600.000 personnes, une situation qui met son grain de sel dans le nombre de décès par tabagisme qui atteint cinq millions de personnes par an.