ecig

L’ecig provoque un véritable bouleversement dans le marché du tabac

No votes yet.
Please wait...
(Mis à jour le: 30 décembre 2018)

En Belgique, de plus en plus de marques de cigarettes électroniques apparaissent. Mieux encore : il est possible de s’y procurer des « e-liquides » à base de nicotine de façon légale.

Le bureau d’études Auromonitor a relevé que le chiffre d’affaires concernant la cigarette électronique s’élevait à 7 milliards de dollars dans le monde. Ce nouveau marché monte en flèche, au détriment de la cigarette traditionnelle. En effet, de plus en plus d’industriels orientent leurs activités vers la production de produits de substitution à la nicotine.

Comparée à la cigarette classique, l’e-cigarette a à priori des effets moins néfastes sur la santé humaine, à en croire les scientifiques de Queen Mary University (Londres). Par ailleurs, ce dispositif qui consiste à inhaler la vapeur avec ou sans nicotine semble être moins gênant pour l’entourage.

Après de vains efforts pour faire obstacle à cette innovation, les industriels du tabac ont adopté de nouvelles stratégies.

Les industriels du tabac se lancent dans l’e-cig

En 2012, Lorillard, leader en production de cigarettes aux USA a racheté BLU, très connu dans la commercialisation d’e-cigarette outre-Atlantique. Par la suite, Lorillard fut racheté par Reynolds American et la marque Blu fut cédée à Tabacco Group. Ce dernier ne s’est pas arrêté là : il se concentre actuellement sur le développement de sa propre marque de cigarette électronique, baptisée Vuse.

En 2013, Dragonite International Limited, firme chinoise qui détiendrait les brevets de l’ecig, a été cédée à Imperial Tabacco. D’autre part, des sociétés de renommée comme Altria se lancent également sur le marché. Le marché de la cigarette électronique voit naître le succès de Vype, une marque produite par British American Tabacco, qui détient la deuxième position dans la vente de tabac à l’échelle mondiale. De même, Japan Tabacco, un groupe qui commercialise Camel et Winston aux USA, a récemment procédé au rachat d’E-lites, dont le succès est énorme en Angleterre. Par ailleurs, il lance d’autres produits comme Ploom (vaporisateurs chauffant du tabac sans combustion).

Enfin, le leader international dans le marché du tabac, Philip Morris International, oriente lui aussi ses activités vers les cigarettes électroniques. Après avoir acquis Nicocigs, la firme compte exceller dans la vente des vaporisateurs développés par la société Altria.