Les jeunes préfèrent la cigarette électronique

(Mis à jour le: 30 décembre 2018)

Signerait-on la fin du tabagisme chez les jeunes? Ils sont en effet de plus en plus nombreux à préférer la cigarette électronique à sa version papier.
Mais faire une croix sur le tabac chez les jeunes reviendrait à réaliser une conclusion hâtive.

Plusieurs études sur la cigarette électronique menées sur des ados anglo-saxons

Ces dernières semaines, plusieurs études ont été publiées sur le rapport entre les adolescents et la cigarette électronique. Menées principalement en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, les chiffres s’avèrent assez alarmants.

  • Au Royaume-Uni, l’étude présente le fait que les enfants âgés de 10 ans sont quasiment 6% à avoir déjà essayé de vapoter.
  • Leurs aînés, âgés de 11 à 16 ans, sont plus de 12% à avouer avoir déjà touché à la cigarette électronique.
  • Chez leurs cousins américains, ils sont quasiment 14% à avoir essayé la e-cigarette au lycée, et presque 4% à avoir tenté le vapotage au collège.

Reste à savoir si les chiffres seraient similaire si l’étude était menée sur l’hexagone.

Vapotage et e-liquide

Si ces données peuvent inquiéter les parents d’adolescents, c’est surtout sur la quantité de nicotine absorbée par ces derniers qu’il faut rester vigilant.
Car l’avantage de la cigarette électronique, c’est qu’on peut y placer du e-liquide avec ou sans nicotine. De nombreuses boutiques de vente de e-cigarette en proposent, comme VapoMega. Les flacons y sont en tout point similaires les uns aux autres à la différence près qu’on peut choisir le taux de nicotine qu’on souhaite recevoir. Les taux de nicotine sont descendants, jusqu’au taux zéro.
On peut même choisir ses saveurs préférées, le fait que la formule soit ou non bio, la marque, l’origine du produit (e-liquide français ou américain), etc.
En dehors de l’indication relative au taux de nicotine, un flacon de e-liquide formulé avec ou sans ce composé, est identique aux autres.
Car c’est bien cette nicotine qui est responsable, tout comme dans la cigarette papier, de complications au niveau de la santé.
Vapoter avec du e-liquide à la forte concentration en nicotine est similaire, en terme de dangerosité, au fait de fumer.
Pour prévenir les risques, il est important de communiquer sur ce point, car de nombreux jeunes, tout comme leurs parents, sont convaincu qu’en vapotant, ils ne mettent pas leur santé en danger.
Rappelons aux parents que c’est la nicotine qui tue chaque année de nombreuses personnes. Et que c’est sur la nicotine en elle-même qu’ils doivent rester vigilants, et non sur son mode d’absorption.