Importation de cigarettes en Europe limité à quatre cartouches

Marlboro : bientôt en cigarette électronique ?

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 30 avril 2014)

Presque tous les grands magnats de l’industrie du tabac se sont convertis ou ont intégré le marché de la cigarette électronique pour ne pas perdre pied face au succès incroyable de ce produit. En effet, les ventes de l’ecig ont totalement éclipsé celles de la cigarette traditionnelle et les fabricants n’ont plus d’autres choix que de s’y mettre à leur tour.

C’est le cas du géant américain Philip Morris qui a décidé depuis peu de se lancer dans la cigarette électronique, en parallèle avec ses autres produits vendus hors Etats-Unis dont Marlboro. Aujourd’hui, la boîte la commercialisation de ses premiers ecig au second semestre de 2014, produits pas sa maison mère, Altria Group. L’ecig Markten d’Altria est sur le marché américain depuis le mois d’août, dont en Indiana et Arizona, mais pour les ventes outre atlantique, ce sera Philip Morris qui en sera le distributeur exclusif.

Philip Morris mise sur le succès de Marlboro

Toutefois, Philip Morris se réserve le droit de lui donner le nom qu’il désire en fonction des besoins du marché. Avec le succès de Marlboro, il est fort possible que Markten Europe reprenne ce nom. Les produits de British American Tobacco et autres géants du tabac qui se sont convertis dans la cigarette électronique auront donc bientôt un nouveau concurrent et pas des moindres.

Par ailleurs, Philip Morris a élaboré deux nouveaux produits alternatifs à la cigarette au tabac qui seront dans un premier temps commercialisé aux États-Unis par Altria. En attendant l’autorisation finale du FDA (Food & Drug Administration), le groupe mentionne un potentiel qui de grandes chances d’éclipser la cigarette tabatique par son procédé. En effet, le tabac ne sera pas brûlé mais seulement chauffé, ce qui réduirait fortement son degré de nocivité. Le groupe ne lésine pas sur les recherches et les moyens pour rester sur le marché, sachant qu’avec l’arrivée de la cigarette électronique, Philip Morris a perdu plus de 5% de ses recettes annuelles.