vapoter sur son lieu de travail

MyVaps ou la maitrise de sa consommation en temps réel

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 14 juillet 2017)

La cigarette électronique connait un tel succès que les professionnels rivalisent d’idées pour sortir des produits et accessoires toujours plus innovants. MyVaps en est la preuve, cette petite merveille de la nouvelle technologie qui s’associe parfaitement à l’e-cig pour la rendre encore plus performante.

myvaps-photo

MyVaps, c’est un module connecté à un smartphone qui a une visée informative et gestionnelle. En effet, ce petit module installé dans le tube de l’e-cig permet plusieurs fonctionnalités, comme connaitre sa consommation quotidienne en nicotine, permettre la gestion même de cette consommation. Il permet donc de suivre votre vapote en temps réel par bluetooth via une application spécialisée.

Ce dispositif simple et discret a l’ambition de devenir l’ami de tous les vapoteurs qui veulent contrôler leur vapotage mais également l’utilisation générale de leur e-cigarette.

Terminé les batteries à plat

Car MyVaps permet aussi de connaitre l’état de la batterie ainsi que sa puissance, éliminant ainsi les hantises des batteries à plat. Et ce module va encore plus loin puisque le vapoteur a la possibilité de s’enquérir de la consommation des autres utilisateurs de la plateforme pour faire des comparaisons.

Au cas où la connexion est rompue entre le smartphone et le module, pas de panique ! MyVaps dispose d’une mémoire interne qui enregistre automatiquement les données pendant 35 jours. Grâce à l’accumulateur intégré avec la batterie, son autonomie peut atteindre trois ans. Pour qu’il soit compatible avec tous les types de cigarette électronique, le module est pourvu d’un atomiseur et d’un switch EGO et 510 qui lui sont propres.

Quand on dit que MyVaps est une merveille de la technologie, c’est au sens propre !

C’est une compagnie française qui conçoit ce compagnon de la vapote et le projet devrait sortir sur le marché dans les mois à venir. Actuellement, les fabricants prévoient une campagne de financement pour le mois de mai.

Étiquettes: