Un e-liquide sur-mesure grâce au calculateur DIY

Un e-liquide sur-mesure grâce au calculateur DIY

(Mis à jour le: 18 octobre 2019)

Grâce au calculateur DIY, vous pouvez formuler votre propre e-liquide en fonction de la dose de nicotine souhaitée. C’est un système ingénieux qui permet de nombreuses combinaisons et d’ainsi personnaliser son expérience de la vape. Comment ça marche ?

Pourquoi utiliser un calculateur DIY ?

Depuis janvier 2017, suite à l’entrée en vigueur de la directive sur les produits du tabac, les flacons d’e-liquide d’une capacité supérieure à 10 ml ne peuvent plus contenir de la nicotine. Et même lorsqu’on achète un flacon de 10 ml, le taux de nicotine est limité à 20 mg/ml.

Grâce au calculateur DIY sur vapoclope.fr, vous avez la possibilité de contourner cette réglementation en concevant vous-même votre propre e-liquide. La formule est simple, ajouter des boosters de nicotine à une base qui n’en contient pas sans oublier les arômes souhaités.

C’est le calculateur qui vous donnera la quantité de chaque ingrédient en fonction de l’e-liquide souhaité.

Cigarette électronique

Comment utiliser le calculateur DIY ?

Pour utiliser le calculateur, il suffit d’aller sur l’outil en ligne, d’insérer la quantité d’e-liquide voulu en se référant à la capacité du flacon et de préciser ensuite le taux de nicotine souhaité. Sitôt les chiffres insérés, l’outil génère automatiquement la quantité de base dont vous avez besoin ainsi que la quantité de booster qu’il faut y mélanger.

C’est un outil rapide et pratique qui permet de se rapprocher, le plus possible, de son e-liquide idéal. En plus, puisqu’il a fait les calculs pour vous, il ne vous reste plus qu’à acheter les bases et les boosters et à les mélanger chez vous.

Autre avantage du calculateur : il est possible d’aller au-delà du taux de nicotine autorisé de 20 mg/ml même si cela reste quand même déconseillé. En effet, cette substance est toujours source de dépendance, même si ses effets dans le vapotage sont moindres du fait de l’absence de combustion.

Il faut souligner que certains calculateurs demandent aussi le taux d’arôme que vous souhaitez incorporer à la formule globale. Celui-ci peut aller de 10% à 20% selon ses envies.

 

Quels sont les critères à prendre en compte pour préparer soi-même son e-liquide ?

A part les quantités de nicotine et de base, vous devez également tenir compte de :

  • l’arôme concentré à utiliser c’est-à-dire la saveur que vous souhaitez ressentir dans votre vapeur ;
  • l’équilibre PG/VG (propylène glycol/glycérine végétale) : ce sont les produits qui forment les bases d’un e-liquide. Leur teneur peut être équilibrée, mais pas forcément. Il arrive que le PG soit supérieur à la VG ou vice-versa. On trouve également des bases 100% VG qui ne contiennent que de la glycérine végétale.

Ce dernier point est important, car si l’équilibre PG/VG du booster n’est pas identique à celui de la base (ou vice-versa), la composition finale peut changer. Cela n’est pas dangereux, mais le taux global va alors être modifié ce qui va influer sur l’expérience souhaitée.

Gardez en tête que le PG est responsable du hit durant le vapotage tandis que la VG est responsable de la saveur sucrée et de l’importante quantité de vapeur. Avec une base et un booster affichant tous deux un équilibre 50/50, vous profiterez des effets des deux substances. Pour une base de 20/80 mélangé à un booster de 80/20, les produits vont s’additionner du coup, on reste dans un bon équilibre. Par contre, si vous optez pour un booster 30-70 et une base 20-80, il va de soi que la glycérine végétale sera plus dominante que le propylène glycol. La vapeur sera alors plus grasse, plus sucrée avec un parfum moins prononcé puisque celui-ci est plus dilué.