Que faire pour ne pas subir la hausse des prix des cigarettes ?

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 2 mai 2014)

Face à la hausse des prix des cigarettes sur le marché, les consommateurs fidèles de ce produit ont chacun leur astuce pour éviter de subir les déboires que cette situation pourrait provoquer à leur portefeuille.

Des cigarettes faites maison

Certains optent pour la fabrication maison de leur produit de prédilection. La tâche n’est, d’ailleurs pas très difficile puisque cela ne nécessite qu’une machine à tuber, des filtres et du tabac. Un de ces producteurs en herbe a confié qu’à partir de ce procédé, une tige de sa fabrication ne lui fait dépenser que 6 centimes environ. Il écoule jusqu’à 1200 cigarettes par mois, soit deux seaux de 350 grammes de tabac.

Une modification du dosage

Pour éviter les dépenses folles, certaines personnes préfèrent diminuer la dose de nicotine et optent pour la slim. Ils pensent donc qu’à force de consommer une dose moindre, ils réduiront progressivement leurs dépenses et finiront par s’en passer. Pourtant, les effets de la cigarette slim sont les mêmes que ceux de la cigarette normale et leur prix n’y fait pas, non plus défaut.

Un penchant pour la cigarette électronique

La consommation de cigarette électronique est de plus en plus en expansion actuellement. Elle est essentiellement appréciée pour la non-nocivité de sa consommation, une hypothèse que certains redoutent pourtant toujours. Toutefois, le penchant pour ce produit de la e-commerce prend de plus en plus d’ampleur et la recharge cigarette électronique est de plus en plus retrouvée sur le marché.

Le choix sur les marques étrangères

Les consommateurs ont fait le compte entre les dépenses liées à la consommation de cigarettes de marque française et celle de marques étrangères et ils en sont arrivés au fait que les cigarettes étrangères reviennent beaucoup moins chères que celles de production locale. Ainsi, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg exportent une plus grande quantité de cigarette depuis la hausse des prix des produits locaux.

La facilité

Le recours le plus facile pour réduire ses coûts reste la contrefaçon et en cigarette, les distributeurs sont nombreux. En effet, 12 % des produits vendus sur le marché proviennent du marché noir, essentiellement de l’Europe orientale, l’Afrique et la Chine. Les consommateurs ne sont pourtant pas étrangers au fait que ces produits-là présentent beaucoup plus de danger.