e-cigarette

Le recours aux règlementations « neutres » sur le tabac de plus en plus populaire

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 19 juillet 2016)

L’actualité européenne sur le monde du tabac ne parle aujourd’hui que de l’adoption du fameux paquet neutre par les buralistes, les consommateurs et surtout par les industriels dans ce secteur.

En France comme dans plusieurs pays européens, la lutte anti-tabac se fait rage et pour y arriver, bon nombre de stratagèmes sont proposés par les différents acteurs de la santé et institutions responsables du bien-être de la population. Parmi ces mesures pour les moins draconiennes, il y a cette fameuse consigne qui impose aux acteurs du marché du tabac de proposer des cigarettes uniquement dans les nouveaux paquets neutres. Aujourd’hui, cette campagne contre le tabagisme compte un nouvel allié, « l’Union », dans sa forme longue, « Union Internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires », un ONG présente à l’échelle internationale.

Le recours à la cigarette électronique : une manière trompeuse d’arrêter de fumer

Selon l’un des responsables de l’ONG « L’Union », on assiste aujourd’hui à la promotion toujours effective du tabagisme malgré les efforts des experts de la santé à aller contre cette tendance. Le docteur Ehsan Latif souligne par cela la manière trompeuse par laquelle la cigarette électronique est décrite au public et notamment aux jeunes. Même si l’homme de science approuve ses atouts à réduire le taux de nicotine dans l’organisme, par rapport à la cigarette traditionnelle, il n’est pas à exclure que la e-cigarette présente un attrait de mode pour les plus jeunes.

Pouvant être décrits comme objet de la « tendance », se déclinant sous diverses formes, parfums et autres artifices, ce produit est en passe d’être l’accessoire de mode incontournable pour ces derniers.

Aussi, recommande-t-il de réduire, voire d’éradiquer toute publicité concernant la cigarette électronique, mais également tout effet de fantaisie susceptible de se présenter comme un facteur d’attraction en sa faveur.

accessoires-e-cigarette

D’autres mesures complémentaires

En plus de la limitation des spots publicitaires, le docteur propose également d’autres mesures complémentaires concernant la cigarette électronique. Le recours au paquet neutre promettant des résultats probants concernant la lutte anti-tabac, le docteur Latif pense à des règlementations similaires pour le secteur de l’e-cigarette. Dans la même optique que la réduction de son attrait, les accessoires y afférents (flacons d’e-liquides, cigarette électronique, …) devraient être conçues de manière simplifiée et standard. Les marques, les images et autres options d’attrait sont donc à bannir et peuvent être remplacées par les mêmes messages de mise en garde présents sur les paquets neutres des cigarettes traditionnelles.

Avec de telles mesures, le docteur Latif pense avant tout au bien-être des jeunes qui ne sont pas encore en contact avec le tabac, de quelque forme qu’il soit. Avec des produits du vapotage se présentant de manière « repoussante », on leur donne une chance de se tenir à l’écart de la nicotine et des différents additifs que contient le liquide de l’e-cigarette.