Selon l’INPES, fumer ne rime pas avec la liberté des adolescents

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 11 avril 2014)

D’après quelques chiffres de l’étude statistique Health Behaviour in School-aged children effectuée en 2012, un élève sur six déclare être fumeur quotidien à la fin du collège. Au fait, si l’âge d’initiation en France recule, basculant de 15.2 ans entre les années 2000 et 2005 à 15.6 ans entre 2005 et 2010, près de 20 % des adolescents âgés de 15 ans fument quotidiennement. Cette valeur augmentera ensuite et atteint les 24 % entre 15 et 19 ans, pour atteindre finalement les 41 % dans la tranche 20-25 ans.

Les expériences ont montré que plus tôt les premières cigarettes surviennent, plus fortement la dépendance aux cigarettes s’installe. Par conséquent, chez les jeunes âgés de 20 à 25 ans qui ont fumé leur première cigarette avant 14 ans, 66 % fument chaque jour et 51 % fument au moins 10 cigarettes par jour. Parmi ceux qui ont débuté entre 14 et 17 ans, 52 % fument chaque jour et plus de 10 cigarettes pour 30 %. La cigarette devient rapidement une dépendance pour les jeunes sauf pour 23 % qui en ont conscience de ses conséquences néfastes pour la santé.

L’Institut de prévention et d’éducation pour la santé lance sa nouvelle compagne d’information sur le thème de la liberté dans le but de lutter contre ce tabagisme. Il propose également un site Internet « libre-ou-pas » afin de permettre à chaque adolescent d’évaluer son degré de dépendance. De plus, il y a un sport TV dont le thème est la liberté chez les jeunes.

Étiquettes: