Tabagisme : une nouvelle mesure dissuasive avec le paquet à 10 euros

Tabagisme : une nouvelle mesure dissuasive avec le paquet à 10 euros

Mauvaise nouvelle pour les fumeurs : le Premier Ministre Edouard Philippe n’a pas réfuté la feuille de route proposée par la ministre de la Santé. Celle-ci souhaite effectivement renforcer les campagnes de lutte anti-tabac et pour ce faire, elle veut que le prix du paquet de cigarettes soit augmenté à 10 euros le plus rapidement et fortement possible. Elle veut que cela soit fait d’ici trois ans pour que ce nouveau prix ait un impact plus important sur le portefeuille des consommateurs.

Une hausse progressive

Le tabagisme tue près de 80 000 fumeurs par an. Il s’agit de la première cause de mortalité évitable et chaque jour, de nouveaux adolescents se mettent à fumer alors que les fumeurs ont du mal à en sortir. Pour éviter qu’il ne contamine les futures générations, Agnès Buzyn souhaite lancer cette mesure le plus tôt possible.

Le Premier Ministre l’a donc validé et a annoncé que la hausse sera mise en place de manière progressive jusqu’à ce qu’elle atteigne les 10 euros. Rappelons que de nos jours, le prix du paquet tourne autour de 7 euros.

En ce qui concerne la hausse proprement dite, elle ne devra pas se faire par quelques centimes, mais doit être assez forte à chaque fois pour que l’impact se ressente vraiment chez les fumeurs.

Pour information, c’est Jacques Chirac qui a lancé pour la première fois, le premier plan cancer en 2003. Les gouvernements successifs l’ont ensuite adopté afin de réduire le nombre de fumeurs et le nombre de décès que le tabac entraîne chaque jour.

A lire également : Cigarettes : une nouvelle hausse de prix

Les conséquences de la hausse sur la consommation de tabac

Tabagisme : une nouvelle mesure dissuasive avec le paquet à 10 euros

Depuis les années 2000, le prix du tabac n’a cessé d’augmenter en France. Une hausse qui, s’avère être assez efficace puisque les ventes ont diminué chaque fois qu’une nouvelle hausse survenait.

D’ailleurs, tous les pays qui ont adopté pour cette politique ont enregistré une nette diminution de la vente de cigarettes à l’instar des Anglais qui sont passés de 30 % de fumeur en 2005 à 20 % de nos jours.

En France, les fumeurs s’élèvent toujours à 29 % que l’on espère voir redescendre une fois que le paquet coûtera 10 euros.