Est-il légal de faire pousser du CBD ?

Est-il légal de faire pousser du CBD ?

Alors que la recherche sur le CBD se poursuit, il gagne en popularité en raison de l’absence d’effets négatifs sur la santé et de son fort potentiel de bien-être et de relaxation. Avec la légalisation du cannabidiol en France, sa consommation et sa vente, et surtout sa production, sont en hausse. Mais les règles et les restrictions sont-elles les mêmes lorsqu’il s’agit de faire pousser du CBD ?

Cet article contient tout ce qu’il faut savoir sur la culture du CBD et les restrictions fixées par la loi française concernant par les particuliers.

Dans quelles conditions est-il possible de cultiver du CBD en France ?

En France, les particuliers ont le droit de faire pousser du CBD à domicile. Toutefois, cela est spécifiquement réglementé. Voici quelques points à retenir :

  • Selon la loi, vous ne pouvez utiliser que des graines et des fibres.
  • L’utilisation de fleurs de cannabis est strictement interdite.
  • La teneur en THC doit être inférieure à 0,3 %.

Ces conditions doivent être respectées avec beaucoup d’attention. Ils permettent à quiconque de faire pousser du CBD chez soi et de l’utiliser à des fins personnelles. Que vous souhaitiez fabriquer votre propre huile de CBD, le choix est très vaste. L’objectif de ces conditions est de limiter la culture à la production de drogues illicites, par opposition à l’usage purement personnel.

A lire aussi – De quel statut pour vendre du CBD en France ?

En tant que particulier, faut-il déclarer ses activités de culture de CBD ?

Afin d’éviter tout malentendu avec la police, les personnes qui envisagent de pratiquer la culture personnelle de CBD sont tenues de déclarer leurs activités.

Cette déclaration doit être faite auprès de la police militaire et de la Fédération nationale des producteurs de chanvre. Les autorités compétentes peuvent effectuer des contrôles réguliers pour s’assurer que les exigences légales sont toujours respectées.

Qu’en est-il de la nouvelle législation sur le CBD en 2022 ?

L’année 2022 apporte du changement dans le secteur CBD. C’est un changement qui aura un impact important sur la stabilité de l’industrie.

Un décret du 30 décembre 2021 redéfinit les contours de l’autorisation et de l’interdiction applicables aux producteurs et commerçants de CBD. Il stipule que le cannabidiol est autorisé à la culture, à l’exportation et à l’utilisation s’il est dérivé du Cannabis sativa L. Cette nouvelle loi sur le CBD, entrée en vigueur début 2022, fixe deux conditions supplémentaires : la culture industrielle et commerciale pure et une teneur en THC inférieure à 0,3 %.

Quelles sont les techniques à utiliser pour produire du CBD en France ?

En ce qui concerne la production de chanvre, la méthode de culture en plein champ est la plus populaire. Cependant, avec les progrès de la technologie, les méthodes en intérieur et en serre sont de plus en plus courantes. Cependant, il est important de choisir la méthode la plus appropriée au climat et aux conditions climatiques locales.

A lire aussi – Est-ce que le CBD est détectable au test salivaire ?

Culture en plein air

Les techniques de plein air, communément appelées culture en plein air, sont très anciennes et entièrement naturelles. Il convient à toutes les variétés de chanvre. Cette méthode ne nécessite aucun entretien particulier, car la nature fait tout pour vous, y compris l’éclairage, la température et l’humidité. En outre, il peut être utilisé dans de grands champs comme dans de petites zones telles que des jardins.

La méthode en extérieur ne nécessite pas un grand savoir-faire en matière de plantation. Elle est également plus rentable que les autres méthodes. Cette technique protège l’environnement en limitant l’utilisation d’engrais chimiques. Il en résulte des économies.

Si la culture du cannabis en plein air présente des avantages considérables, elle comporte également des inconvénients. Les exploitations agricoles sont exposées à des conditions climatiques sévères telles que les tempêtes, les orages de grêle et la sécheresse. Les plantes de chanvre sont très sensibles aux conditions climatiques. Enfin, si la menace des ravageurs n’est pas détectée assez rapidement, ils peuvent détruire la plantation. Néanmoins, si vous souhaitez faire pousser des quantités importantes de CBD, cette méthode reste la plus avantageuse.

Culture en intérieur

Il s’agit de la dernière technologie en matière de culture du cannabis. Il fournit des plantes de meilleure qualité et convient à presque toutes les variétés de chanvre. La méthode en intérieur est principalement utilisée pour produire du CBD à usage médical. Cette technologie permet d’obtenir des saveurs concentrées et des niveaux de CBD très élevés.

Toutefois, pour obtenir le meilleur rendement, les graines doivent être semées dans un grand espace, tel qu’un hangar. Cela permet de contrôler l’environnement de culture du chanvre. Comme la pièce peut être contrôlée, les problèmes de météo et de parasites sont rarement un problème.

En revanche, le type intérieur n’est pas aussi compétitif que les autres méthodes, notamment en raison de sa surface limitée. Même si l’exploitation est éloignée des problèmes de climat et de parasites, les pucerons et les acariens sont inévitables. Cette méthode est également très énergivore, car elle nécessite une lumière artificielle. Enfin, les techniques d’intérieur demandent beaucoup de travail.

Culture sous serre

La culture en serre est une bonne alternative aux inconvénients des méthodes précédentes. Elle est plus respectueuse de l’environnement que la culture en intérieur, mais reste plus coûteuse que la culture en plein champ. Pendant la journée, les plantes sont nourries par la lumière naturelle du soleil. La nuit, l’éclairage artificiel entre en jeu. Cette technologie favorise non seulement la croissance mais améliore également les rendements.

En outre, les serres protègent les plantes de toutes les conditions météorologiques, y compris les parasites, la pluie, la grêle et le vent. La culture en serre est également une technique respectueuse de l’environnement car elle nécessite moins d’équipements que la culture en intérieur. Cependant, la saveur des produits CBD fabriqués selon cette technique n’est pas aussi forte que celle des produits fabriqués dans des fermes extérieures.

Qu’en est-il de la culture du CBD thérapeutique ?

Depuis le 17 février 2022, la culture et la consommation de CBD ne font l’objet d’aucune restriction. En effet, le cannabidiol peut être vendu et utilisé sous forme d’huiles, de bonbons et de crèmes, et les études prouvant les effets thérapeutiques du CBD sur certaines pathologies ont convaincu les législateurs. Il a été démontré que cette molécule de cannabis soulage les douleurs musculaires et articulaires, atténue le stress et combat le surpoids.

En revanche, la nouvelle loi reste très stricte :

  • Seul le cannabis répertorié par le ministère de la Santé peut être cultivé sur le territoire français.
  • Les producteurs doivent respecter la teneur maximale en THC du chanvre.
  • La certification et le contrôle des semences sont strictement obligatoires.
  • La production de CBD thérapeutique doit être autorisée par l’ANSM avant de pouvoir être vendue, exportée ou utilisée.

Decouvrez aussi

Leave a Comment