Tabagisme en France : a-t-il un impact négatif sur le tourisme ?

Tabagisme en France : a-t-il un impact négatif sur le tourisme ?

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 3 juillet 2018)

Une enquête menée auprès des internautes aurait permis de démontrer que la cigarette est la première cause qui pousse les touristes à ne pas venir en France. Certes, le tabagisme est un fléau meurtrier, mais dire qu’elle freine le secteur touristique est une trop grande exagération.

L’étude en question

Les résultats de ladite étude ne sont pas du tout fiables et pour causes :

  • Seuls 1 400 utilisateurs y ont participé alors que la communauté web rassemble des milliards de personnes à travers le monde
  • L’étude date de l’année 2006 soit à une époque où la cigarette était encore autorisée dans les lieux publics en France

Cela signifie qu’elle n’a touché qu’une petite minorité de personnes et à une époque où les interdictions n’étaient pas encore en vigueur. Il n’est donc pas surprenant si à cette époque-là, les étrangers voyaient d’un mauvais œil le fait de pouvoir fumer dans les restaurants, dans les trains, dans les hôpitaux, … Il faut d’ailleurs reconnaître qu’en 2006, la France n’était pas vraiment un modèle en matière de pollution. On la voyait plus comme un pays enfumé où il ne faisait pas bon de passer des vacances. Heureusement, cette époque est désormais révolue et les touristes y affluent, chaque année, par millions.

Quoi qu’il en soit, on ne serait pas contre de nouvelles interdictions histoire de bannir définitivement la cigarette dans tous les lieux publics. Pour l’heure, seule la ville de Strasbourg a voté pour un nouvel endurcissement de ses mesures anti-tabac en l’interdisant dans les parcs et jardins publics.

Tabagisme en France

La mesure « Parcs sans tabac » est-elle efficace ?

Pour la ville alsacienne, c’est une évidence. Moins les enfants sont en contact avec la cigarette, moins ils seront tentés de l’essayer. Entrée en vigueur depuis le 1er juillet dernier, elle est donc confiante et espère que bientôt, toutes les villes de France s’y mettront également.

Soulignons que Strasbourg a déjà été la première ville française à avoir interdit la clope dans les aires de jeux pour enfants et elle est aussi la première à l’interdire dans les parcs et jardins publics. Sera-t-elle également la première à l’interdire sur les terrasses des cafés ? Seul l’avenir nous le dira, mais ce serait une nouvelle mesure bénéfique, non pas seulement pour les touristes, mais pour tous ceux qui côtoient ces lieux.

Le dispositif « terrasse non-fumeurs » déjà en place

Oui, quelques établissements se sont déjà inscrits sur l’application « Ma Terrasse Sans Tabac », mais leur nombre reste faible. On en recense qu’une trentaine alors que plus de 15500 cafés sont ouverts en France.

Beaucoup d’efforts doivent donc être menés de ce côté-là, car si la cigarette n’est pas directement liée à la recrudescence du tourisme en France, certains étrangers déplorent quand même le fait qu’elle soit omniprésente sur les terrasses des restaurants.

Les freins du tourisme sont ailleurs

Si la cigarette ne représente pas vraiment un frein pour le secteur touristique, qu’est-ce qui rechigne les étrangers à venir ?

La majorité des touristes pointent du doigt :

  • Le mauvais état des transports publics
  • L’ouverture limitée des magasins
  • L’accueil froid de la population