Renouez avec une bonne nuit de sommeil en arrêtant de fumer

Les bonnes raisons pour arrêter de fumer sont innombrables. Cet arrêt du tabac n’apporte que des bénéfices qui ont été prouvées scientifiquement pas de nombreuses études. Une nouvelle s’ajoute à cette longue liste : fumer est un facteur important dans les troubles du sommeil. Ainsi, si vous voulez mieux dormir la nuit, arrêtez de fumer.

Les effets du tabagisme :

Les effets du tabagisme
Les conséquences du tabac sur la santé

Vous ne vous en rendez pas compte, mais aussi minime que soit la fumée que vous inhalez, il y a près de quatre mille composés chimiques dont la nicotine. Ceux-ci se propagent dans l’organisme, ce qui fait ces effets néfastes.

Sur le nez, la bouche et la gorge

C’est par le nez, la bouche et la gorge que passent d’abord la fumée avant d’atteindre les poumons. Les fumeurs peuvent alors avoir la voix rauque, les dents jaunes, une mauvaise haleine et une perte du goût et de l’odorat. Ce sont des désagréments qui peuvent être réversibles, mais lorsqu’on fume trop longtemps, on peut être exposés à des maladies dont le cancer.

Sur l’appareil respiratoire

Les composés chimiques qu’on retrouve dans la fumée de la cigarette passent par les tissus et les muqueuses de l’appareil respiratoire pour arriver dans les poumons. Ceci qui explique la liste des cancers du poumon parmi les effets néfastes du tabagisme, mais il n’y a pas que les poumons qui sont touchés. Il y a aussi entre autres le larynx et le pharynx, ce qui fait que le fumeur peut être atteint des bronchites chroniques.

Sur le cœur et les vaisseaux

La fumée ne fait pas qu’entrer et sortir de l’appareil respiratoire, une partie passe par les membranes des alvéoles pulmonaires pour arriver dans la circulation sanguine. Dans le sang, le monoxyde de carbone prend la place de l’oxygène, ce qui va provoquer dans un premier temps l’hypoxie, mais par la suite, une fatigue chronique, l’altération du fonctionnement des muscles, la diminution des capacités respiratoires et l’augmentation de la fréquence cardiaque qui elle conduit aux maladies cardiovasculaires.

Sur la peau

Vous remarquerez chez les grands fumeurs les doigts jaunis, les ongles et les cheveux cassants. Cependant, les effets du tabagisme vont encore plus loin et le fumeur peut avoir une peau plus terne. Les radicaux libres qu’on trouve dans la fumée bloquent la formation des éléments qui vont rendre la peau plus élastique, c’est pour cette raison que les fumeurs sont plus exposés au vieillissement de la peau.

Sur le sommeil

On ne comprend pas vraiment la liaison entre le sommeil et la cigarette, mais des chercheurs de l’Université de Rochester, New-York, se sont penchés sur le sujet. Ils sont arrivés à cette conclusion après une étude réalisée sur des souris : fumer est un facteur important dans les troubles du sommeil. Le lien entre le tabac et l’horloge biologique a été mis exergue. L’horloge circadienne qui détermine le fonctionnement jour-nuit de l’organisme se retrouve en effet perturbée par la fumée de la cigarette. En fait, c’est le cerveau lui-même qui est perturbé par la fumée, les niveaux d’activité locomotrice se retrouvent considérablement déréglés, ce qui conduit à différents troubles, dont ceux du sommeil, mais également de la dépression et d’anxiété. C’est donc aujourd’hui une certitude, fumer est la cause de tous nos troubles quotidiens. Notre stress, nos anxiétés, tout cela est favorisé par la cigarette.

Les souris ont été divisées en deux groupes pour réaliser l’étude : un groupe non-fumeur et un fumeur, c’est-à-dire exposé à de la fumée du tabac. Ces dernières ont présenté une passivité anormale après avoir inhalé du tabac. L’expression de la protéine anti-âge SIRTUIN1, responsable de l’horloge biologique des poumons et des tissus cérébraux, est réduite par la fumée du tabac. La protéine de l’horloge circadienne est également régulée par cette molécule. Si elle est endommagée, le cycle du sommeil, entrant dans l’horloge biologique, se trouve perturbée.

Il n’y a effectivement rien de plus désagréable que de se tourner et se retourner incessamment dans son lit la nuit sans pouvoir trouver le sommeil. Et le lendemain, on se retrouve fatigué et encore plus stressé que d’habitude. Alors on fume davantage. C’est une spirale et la meilleure façon pour que cela s’arrête, c’est tout simplement d’arrêter de fumer.

Bien dormir pendant le sevrage tabagique

Trouble sommeil arrêt tabac
Bien dormir pendant le sevrage tabagique

Le plus dur pendant cette période où vous essayez d’arrêter la cigarette est de repousser le manque. Si la journée, vous avez vos petites astuces pour vous en passer, la nuit sera plus complexe. D’ailleurs, certains fumeurs ont peut-être pris l’habitude de fumer une tige de cigarette pour apaiser les tensions avant de s’endormir. Lorsque le manque devient trop intense, il ne faut pas succomber. Ceci peut encore perturber plus votre sommeil la nuit, mais ce n’est pas une raison valable pour vous lever et fumer. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à trouver facilement le sommeil et à mieux vous endormir pendant le sevrage tabagique.

Vous pouvez déjà penser à vous fixer des heures régulières pour le coucher et le réveil. Le but est d’instaurer de bonnes habitudes de sommeil. Essayez d’installer une ambiance favorisant le sommeil dans votre chambre à coucher. On insistera particulièrement sur le fait de ne pas rester devant l’écran, ceci ne vous aidera pas à vous endormir comme vous le pensiez. Une heure avant d’aller au lit, réduisez petit à petit vos activités.

Pour le dîner, essayez d’élaborer un menu léger. Bannissez de votre assiette les aliments gras et évitez l’alcool et les excitants comme le café. Une petite tisane faite maison aussi ne vous fera pas du mal. Vous pouvez par exemple vous concocter une tisane au tilleul, à l’orange et à la lavande. Pour cette préparation, il faudra laisser infuser une dizaine de minutes une cuillère à café de fleurs séchées de tilleul dans 20 cl d’eau. Filtrez votre boisson et ajoutez une cuillère à café de miel, une goutte d’huile essentielle de lavande et une goutte d’huile essentielle d’orange. Buvez cette tisane une demi-heure avant d’aller vous coucher.

 

 

Related posts

Leave a Comment