Vape et Do It Yourself, quel matériel indispensable pour faire son propre e-liquide ?

Vape et Do It Yourself, quel matériel indispensable pour faire son propre e-liquide ?

Vous souhaitez produire votre e-liquide DIY ? En fabriquant vous-même votre e-liquide, vous pouvez faire des économies car le coût d’un e-liquide fait maison est bien moins cher qu’un e-liquide prêt à l’emploi.

De plus, vous pouvez personnaliser votre juice à votre guise. Contrairement à ce que l’on peut penser, faire son propre juice de vape maison ne constitue pas une opération difficile. Il suffit juste de connaître la recette et de disposer de tout le matériel nécessaire pour la fabrication. Préparez la liste d’accessoires suivante pour réussir votre projet de faire un e-liquide DIY.

La base

Parmi le matériel DIY pour la vape indispensable, nous retrouvons la base. La base est le composant essentiel de votre e-liquide DIY puisqu’elle compose les 70 à 90% du mélange une fois fini. Il s’agit d’un e-liquide « neutre » qui n’a pas de goût et qui ne contient pas de la nicotine. La base impacte  le hit de la gorge, le goût, le volume et la texture de la vape.

Les types de base

Pour faire un e-liquide DIY, vous aurez impérativement besoin :

  •         Du propylène Glycol connu sous l’abréviation PG

Le PG est une substance utilisée en tant qu’émulsifiant dans l’industrie agroalimentaire. En effet, on le retrouve dans la composition des sauces et des assaisonnements. Le propylène Glycol constitue un bon conducteur d’arôme. Par conséquent, il procure plus de saveur, un meilleur goût ainsi qu’une belle fluidité à votre e-liquide DIY. Une base à dominance PG, c’est-à-dire avec un taux PG/VG de 70/30, correspond particulièrement pour une petite cigarette électronique aux saveurs plus prononcées et un hit en gorge plus accentué.

  •         De la Glycérine Végétale ou VG

La glycérine végétale est un liquide sucré, transparent, inodore, visqueux et gras. Cette base permet de produire plus de vapeur avec votre e-liquide. La vapeur dégagée est dense. D’ailleurs, elle met un temps à se dissiper dans l’air. La VG donne un goût sucré à la vapeur en altérant et adoucissant les arômes. Une base à dominance VG correspond plutôt aux cigarettes électroniques type « subohm ». La viscosité de la base va permettre de réduire les fuites.

Comment choisir sa base ?

La base est un mélange de propylène Glycol et de glycérine végétale. Pour obtenir une saveur intense et un vaping discret, misez sur un ratio PG/VG supérieur en propylène glycol. Faites par exemple 80 % de PG pour 20 % de glycérol. Un ratio 50/50 reste la plus équilibrée et convient aux vapoteurs et vapoteuses présentant une gorge sensible. Mais l’avantage de faire son propre e-liquide est de personnaliser sa base comme bon lui semble.

La fiole pour stocker son e-liquide DIY

Cet accessoire permet de stocker et de conserver votre e-liquide.  En effet, avant de concevoir votre e-liquide, pensez déjà au moyen de conservation. Veillez à bien choisir un flacon destiné à la conservation des eliquides. Grâce à ce contenant, la vitesse d’oxydation de la base sera réduite. Par conséquent, votre e-liquide DIY ne se détériore pas rapidement.

Vous avez le choix entre deux types de fiole pour mettre votre e-liquide DIY.

  •         Les fioles en verre

Ces modèles sont plus écologiques car ils provoquent moins de pollution. Ceci dit, ils peuvent être fragiles. De ce fait, si vous investissez dans un flacon en verre, veillez à bien les protéger pour éviter qu’il ne se casse.

  • Les fioles en plastique

Le plastique est un matériau PET qui répond parfaitement à  la fabrication de e-liquide DIY. Misez sur un contenant en plastique recyclé pour une démarche responsable. Le flacon en plastique est assez léger. Il est moins fragile que le verre et peut être transporté plus facilement. Son côté réutilisable le rend écologique.

Les arômes

Après avoir choisi votre base, pensez également aux arômes. En effet, vous devez maintenant aromatiser votre e-liquide. Pour ce faire, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez choisir entre les arômes concentrés, naturels ou artificiels. Quel que soit votre choix, misez sur la saveur qui vous fait le plus vibrer et qui vous fait envie. Bien évidemment, vous pouvez mixer les arômes pour une saveur délicieuse et authentique.

Les saveurs proposées par les créateurs se composent souvent d’arômes alimentaires spécifiques aux e-liquides. Par conséquent, les arômes sont concentrés. Vous n’avez besoin que d’une très petite dose à ajouter dans votre e-liquide. Vous retrouverez de nombreux goûts, des saveurs fruitées aux saveurs gourmandes en passant par les arômes mentholés et les arômes aux goûts classiques. Les possibilités sont multiples.

Deux méthodes s’offrent à vous pour aromatiser votre e-liquide. La méthode la plus simple reste l’usage des arômes « concentrés ». Ces derniers constituent en fait des recettes préparées au préalable. Donc, vous n’avez plus qu’à le mélanger avec votre base. La deuxième méthode consiste à utiliser les arômes de base. Dans ce cas-là, l’opération sera plus fastidieuse. Vous devez réaliser plusieurs tests pour savoir si votre e-liquide est de bonne qualité.

Les additifs

Outre la base et les arômes, les additifs sont également essentiels à la préparation d’un e-liquide. Il s’agit des exhausteurs de goût ou des agents de saveurs. Certes, ces substances sont facultatives. Mais pour une meilleure expérience de vape, vous pouvez en ajouter à votre recette.

Chaque additif possède ses propriétés. Certains additifs servent donner un goût sucré, d’autres offrent plus de fraîcheur. Naturels ou synthétiques, les additifs peuvent procurer ce petit plus que vous recherchiez dans votre e-liquide.

La nicotine

La nicotine est disponible sous la forme de « booster ». Pour fabriquer un e-liquide nicotiné, il suffit d’ajouter le booster dans la base. Les boosters sont vendus dans des flacons de 10ml contenant un dosage de 20mg/ml au maximum. Choisissez le taux de nicotine qui vous convient puis diluez le booster dans votre base.

Autres matériels indispensables

Outre les flacons, vous aurez également besoin d’autres matériels :

  •         Des seringues de 10ml et 5 ml pour vos bases
  •         Une pipette graduée pasteur de 2 ml afin de doser les arômes
  •         Des lunettes de protection pour éviter les projections dans les yeux
  •         Des gants en latex pour se protéger contre la nicotine
  •         Des étiquettes pour identifier vos flacons

 

 

 

Decouvrez aussi

Leave a Comment