Où acheter du CBD ?

Où acheter du CBD ?

4.7/5 - (3 votes)

Malgré le durcissement de la loi contre la vente et la consommation de CBD en France, il reste possible d’en acheter de manière légale. Vers qui se tourner et comment faire si on souhaite en vendre ? Réponses à la suite.

Que veut dire CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde présent dans le chanvre que l’on appelle aussi cannabis. Ce dernier, étant connu comme une drogue, la consommation de cannabidiol et l’achat de CBD laissent perplexe. Peut-on vraiment en acheter et en consommer sans enfreindre la loi ? Voici ce qu’il en est.

Pour rappel, le cannabidiol a de nombreux bienfaits dont celui de favoriser l’endormissement. Il soulage également les douleurs, chasse le stress, apaise l’anxiété et apporte du bien-être.

Lire aussi – Quel CBD pour dormir ?

Que dit la loi sur la vente et la consommation de CBD ?

Que dit la loi sur la vente et la consommation de CBD ?

En France, et en Europe, la commercialisation et la consommation de CBD ont été légalisées. Attention toutefois, il y a des limites à ne pas dépasser. La France a d’ailleurs tenu à renforcer ses positions sur le sujet, car auparavant, la législation demeurait assez floue.

Depuis janvier 2022, elle souhaite interdire la vente et la consommation de fleurs et de feuilles brutes de CBD, que ce soit pour fumer ou pour en faire de la tisane.

Par contre, l’usage à titre industriel et la commercialisation du CBD issu de la variété Sativa L. sont autorisés. Là encore, quelques limites doivent être respectées à savoir :

  • Un taux de THC inférieur à 0,3-0,2 % dans les produits au CBD
  • L’extraction du CBD se fait uniquement au niveau des fibres et des graines
  • La culture du chanvre autorisée uniquement pour les agriculteurs actifs
  • Vente et bouturage des plants de chanvre interdites

Rappelons que le THC (tétrahydrocannbinol) est un autre cannabinoïde du chanvre. À l’inverse du CBD, il génère des effets psychotropes ce qui le rend strictement interdit à la vente et à la consommation. Voilà pourquoi le chanvre utilisé pour l’extraction de CBD doit avoir un taux inférieur à 0,2 %. Il faut ensuite que les produits finis proposés à la vente n’en contiennent aucune trace.

Quel statut pour vendre du CBD ?

En général, tout le monde peut vendre du CBD en France, mais pour se lancer dans une activité commerciale, il faut avoir un statut légal. C’est le choix de ce dernier qui pose souvent problème aux entrepreneurs.

Pour ouvrir une boutique vendant du CBD, l’entrepreneur peut choisir entre différents statuts tels que le SAS, l’EURL, la micro-entreprise … Le plus adapté reste toutefois la SASU ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle. C’est le statut conseillé surtout si on se lance seul dans l’aventure étant donné que la société ne doit avoir qu’un seul propriétaire et actionnaire. Voici ce qu’il faut savoir sur ce statut :

  • Le propriétaire est le seul actionnaire, mais il doit recruter un comptable pour que les finances de la boutique restent transparentes et légales.
  • La responsabilité de l’actionnaire peut être limitée en fonction de ses apports.
  • Le propriétaire peut définir librement le capital social de son entreprise.
  • L’entreprise doit être immatriculée au Registre du Commerce.
  • Selon les cas, l’entreprise peut être soumise à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu.
  • Le propriétaire obtient le statut d’assimilé salarié ce qui le fait bénéficier d’une couverture sociale auprès de la sécurité Sociale.

Dans tous les cas, lorsque vous ouvrez votre boutique, il faut éviter de trop souligner le côté chanvre. Le mieux est de parler de magasin spécialisé dans le bien-être, par exemple. D’ailleurs, même si votre activité est légale, quelques restrictions au niveau du plan commercial sont à respecter. Dans votre stratégie marketing, vous pouvez faire la promotion de vos produits au CBD (dans une certaine limite), mais il est strictement interdit de promouvoir le cannabis sous peine de sévères sanctions.

Enfin, pour faire marcher votre boutique, vous devez parfaitement connaître tous les produits mis en vente. Vous devez également avoir un fournisseur de CBD de confiance et respectueux de la législation en vigueur.

Sous quelle forme vendre le CBD ?

Sous quelle forme vendre le CBD ?

Si la vente de fleurs et de feuilles brutes reste interdite, le produit fini peut prendre d’autres formes autorisées. Parmi les plus courantes, on peut citer :

Quelle que soit leur forme, les seules règles à respecter c’est que les produits ne contiennent aucune trace de THC et qu’ils proviennent des graines ou des plantes. Les produits issus des fleurs et des feuilles ne sont pas autorisés.

Decouvrez aussi

Leave a Comment