Quelle huile de CBD utiliser pour l’arthrose ?

Quelle huile de CBD utiliser pour l’arthrose ?

4.3/5 - (3 votes)

L’arthrose est une maladie qui touche de nombreuses personnes à travers le monde. Elle se traduit par la destruction du cartilage au niveau des articulations ce qui engendre des douleurs plus ou moins intenses lorsque les os entrent en contact direct sans cartilage pour les protéger. Divers traitements existent comme la greffe de cartilage, mais rien ne garantit la disparition totale de la douleur. Pour l’atténuer, on peut utiliser des remèdes naturels comme l’huile de CBD. Est-elle efficace et comment l’utiliser ?

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde présent dans les plants de chanvre ou de cannabis. Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), il ne génère pas d’effets psychotropes. Au contraire, il procure de nombreux bienfaits dont l’atténuation de la douleur reliée à diverses maladies comme l’arthrose.

Pour obtenir de l’huile de CBD, on mélange des cristaux de cannabidiol (eux-mêmes issus du chanvre) à des huiles végétales. On y ajoute ensuite des terpènes pour obtenir un meilleur goût.

Est-ce que l’huile de CBD est efficace pour l’arthrose ?

Le CBD a des propriétés anti-inflammatoires. Il soulage toutes formes de douleurs dont celles causées par l’arthrose. Selon les professionnels de la santé, le traitement prophylactique du produit lui permet de freiner les lésions nerveuses au niveau des articulations touchées et par voie de conséquence, de réduire les douleurs.

On peut alors soutenir que l’huile de CBD est efficace contre les douleurs arthrosiques, mais il faut savoir choisir le bon produit en fonction de leur intensité.

A lire – Comment choisir son CBD ?

Quelle est la meilleure huile de CBD pour l’arthrose ?

Sur le marché, les huiles de CBD varient en fonction de leur teneur en cannabidiol. Plus le pourcentage est élevé, plus le produit est efficace, mais attention, une teneur trop élevée peut générer des effets secondaires chez certaines personnes. Parmi les offres disponibles, il y a :

  • Les huiles à 5 % de CBD : elles sont adaptées lorsque la douleur est encore peu intense.
  • Les huiles à 10 % de CBD : elles atténuent les douleurs d’intensité modérée.
  • Les huiles à 15 % de CBD : elles sont idéales pour les douleurs assez intenses et aux personnes déjà habituées à prendre du CBD.
  • Les huiles à 25 % de CBD : elles sont conseillées lorsque la douleur est très aigüe.

Il faut donc être attentif à l’intensité de la douleur ressentie pour choisir la bonne formule. Par précaution, il faut toujours commencer par la plus faible teneur. Observez les résultats obtenus pour voir si cette formule atténue vos douleurs. Si ce n’est pas le cas, choisissez la dose supérieure et ainsi de suite jusqu’à obtenir les résultats attendus.

Lire aussi – Où acheter du CBD ?

Comment prendre de l’huile de CBD pour l’arthrose ?

Comment prendre de l’huile de CBD pour l’arthrose ?

Ça y est, vous avez choisi l’huile qui vous convient ? Il ne reste plus qu’à l’utiliser correctement.

L’huile de CBD s’utilise surtout par voie orale. Vous pouvez en incorporer quelques gouttes dans vos plats, juste avant de manger. Il faut éviter de les cuire, car elles peuvent perdre leurs vertus. Cette méthode, bien que reste correcte, n’est que très peu utilisée, car les effets du produit mettent du temps à se faire ressentir.

Pour obtenir un effet quasi-immédiat, il faut privilégier la voie sublinguale. Cela consiste à déposer quelques gouttes du produit sous la langue et d’attendre qu’il soit dissipé. Les effets se ressentent presque immédiatement.

Pour une efficacité accrue, vous pouvez associer à l’huile de cannabidiol l’usage de crèmes au CBD ou d’autres produits à usage topique (directement sur la peau). Cela est surtout conseillé lorsque la douleur est très intense. L’ingestion par voie sublinguale permet à l’ensemble de l’organisme de bénéficier des effets sédatifs du produit tandis que l’application cutanée soulage localement la douleur. Leur association permet un soulagement immédiat.

Pour information supplémentaire : certaines personnes utilisent l’huile de CBD en tant qu’huile pour masser localement la zone douloureuse. Cela génère des effets positifs, mais le produit peut engendrer des irritations lorsque la teneur en CBD est élevée.

Y a-t-il des contre-indications pour l’usage de l’huile de CBD ?

Attention, il est important de respecter les consignes d’utilisation notamment sa fréquence. Une application cutanée trop répétitive peut engendrer des irritations tandis qu’un surdosage du produit par voie orale peut occasionner des maux de tête, des vertiges, une sècheresse buccale, parfois une perte d’appétit et une certaine somnolence. Il ne faut pas oublier que le CBD favorise l’endormissement.

Avant d’en utiliser, il est conseillé de consulter son médecin traitant, car le CBD ne doit pas être associé à certains médicaments. Certes, c’est un produit naturel non-toxique, mais ses effets peuvent augmenter ou réduire les effets de certains de vos traitements médicamenteux.

Un traitement à base d’huile de CBD doit toujours être établi sur-mesure, en fonction de chaque cas.

Lire aussi – Quel CBD pour dormir ?

Quelles sont les autres alternatives à l’huile de CBD ?

À part l’huile, il existe différentes formes de cannabidiol. On peut notamment citer :

  • L’e-liquide au CBD
  • Les cristaux de CBD
  • La résine de CBD
  • Les crèmes de CBD
  • Les bonbons au CBD
  • Le CBD à vaporiser ou pour faire des infusions …

Dans tous les cas, il faut toujours veiller à ce que leur teneur en THC soit inférieure à 0,3 %. Dans le cas contraire, le produit est illégal et peut engendrer des effets psychotropes.

Decouvrez aussi

Leave a Comment